Batteries du Mont Canisy

Bandeau_Batteries_Mont_Canisy

6 juin 1944, 5h30

A 5h30, les cuirassés britanniques HMS WARSPITE et RAMILLIES commencent à bombarder le Mont Canisy. Les batteries allemandes ne tardent pas à répondre ; après quelques ajustements, les cuirassés se mettent hors d’atteinte et continuent à pilonner le site, parallèlement des escadrilles de l’US Air Force participent au bombardement.

Le Commandant allié, constatant la faiblesse de la riposte germanique et la portée limitée des canons, décida de délaisser l’objectif et de ne pas engager l’opération commando prévue pour prendre d’assaut la batterie.

Le « Grand Mont », la partie la plus à l’ouest de la colline, dominant la mer et la Pays d’Auge de ses 110 mètres, a été l’objet de destinées diverses. Il sera d’abord partagé en parcelles, sous la Révolution, puis, inapte à la culture, il deviendra progressivement le domaine des chèvres et des moutons. Des carrières seront ensuite ouvertes (la pierre servira à la construction de villas de la future « Côte Fleurie », le caillou au remblaiement des chaussées). Enfin, les militaires exploiteront la position stratégique du site, précédés en cela, sous Louis XV, par Monsieur de Choiseul, ministre de la marine, qui, pour protéger les navires marchands empruntant le cours de la Touques et régulièrement rançonnés par les pillards anglais, avait fait installer une batterie de couleuvrines sur le Mont. Puis, ce sera la Marine Nationale, pour protéger le filet de barrage du port du Havre et de la baie de Seine, avec deux batteries de deux pièces, de 1916 à 1918.

Deux autres batteries seront implantées à l’approche de la 2ème guerre mondiale : la première, sur le Mont, de quatre pièces de 138 mm, opérationnelle à la fin de 1938, et la seconde de trois canons de 75 mm, en bordure de mer, installée en janvier 1940. Ces deux batteries auront le même objectif : la protection de l’estuaire de Seine et du port du Havre : elles abandonneront les lieux le 14 juin 1940. L’armée allemande d’occupation fortifiera ensuite le Mont, dans le cadre du « Mur de l’Atlantique ».

De cette dernière époque subsistent de nombreux vestiges répartis sur les 25 hectares du site faisant du Mont Canisy le point d’appui le plus fortifié entre le Havre et Cherbourg. Subsistent sur le site : casemates et encuvements pour canons de 155 mm, bunkers abris, tobrouks de protection, poste de direction de tir. Mais l’élément le plus attractif des visites guidées demeure l’ouvrage souterrain, avec ses 250 m de tunnels, 25 alvéoles de casernement, 6 escaliers permettant l’accès en surface, 25 soutes à munitions à 15m sous terre, un ouvrage unique sur la côte normande.

Subissant les bombardements alliés dès le début de 1944 et trop éloignée des plages de débarquement pour la portée de ses canons, la forteresse ne jouera qu’un rôle secondaire le 6 juin, face aux navires alliés mieux armés et aux escadrilles de bombardement omniprésentes.

« Tiraillant » encore dans les jours qui suivirent, la garnison abandonnera les lieux sans combattre, dans la nuit du 21 au 22 août 1944.

Le site sera ensuite « victime » des exactions les plus diverses dont notamment la récupération de tous les matériaux. Tous les ouvrages seront délestés de tous les éléments métalliques.

L’Association des Amis du Mont Canisy, liée au Conservatoire du Littoral par une convention, s’est fixé comme objectif la remise en valeur du site des anciennes batteries. S’y employant bénévolement depuis maintenant plus de 20 ans, elle s’est attachée à dégager quelques ouvrages caractéristiques d’une architecture militaire historique et à maintenir ces lieux en état de propreté.

Visites historiques gratuites :

Les bénévoles de l’association proposent régulièrement des visites guidées gratuites des ouvrages de surface et de la galerie souterraine.

Calendrier 2017 :

Avril : les 3 et 10, à 14h30
Mai : les 1 et 8, à 14h30
Juillet : les 3, 10, 17, 24 et 31, à 14h30
Août : les 7, 14, 21, et 28 à 14h30
Septembre : Journées du Patrimoine, de 14h30 à 17h30
Octobre : le 23, à 14h30

Dimanche 5 Juin : Commémoration en hommage aux marins britanniques de l’opération « Neptune » à 10h à la sèle du Belvédère.

mont_canisy_visite

 

 

 

Infos pratiques

Parking sur place – Durée de la visite, environ 2h – Eclairage portatif recommandé
Rendez-vous à 14h30 sur place au « Belvédère ». Ouverture à 14h de la barrière.

Renseignements

amcinfos@wanadoo.frwww.mont-canisy.org

Facebook_Logo